Résumé :  

 

Début décembre 1894, prison de Princetown dans le Devonshire : Un prisonnier en cavale tente d'échapper aux gardes qui l'ont pris en chasse sur la lande marécageuse de Dartmoor. Soudain, les deux gardiens tombent dans une fondrière et s'enfoncent dans les sables mouvants sous le regard démentiel du fugitif à l'aspect terrifiant...

 

Deux semaines plus tard, au cours d'une soirée brumeuse, vers 22 heures, Sir Charles Baskerville, fume tranquillement le cigare dans le parc de son manoir alors qu'il ne s'aventure jamais au dehors la nuit venue. Soudain, il est terrifié par un grognement effroyable. C'est alors qu'une vision horrible, semblant tout droit sortie des enfers, provoque chez le vieux baronnet malade du cœur, une crise cardiaque. Sir Charles est retrouvé mort par ses domestiques, les époux Barrymore, le visage révulsé.

Le corps de Sir Charles gît à côté du portail donnant sur la lande, entouré par les traces de pattes d’un chien gigantesque... Trois jours plus tard, un visiteur vient rompre la monotonie pesante régnant au 221B Baker Street. Cet homme, c'est le docteur Mortimer qui vient rendre visite à Holmes pour lui demander son concours dans une étrange affaire. Il s’agit d’une malédiction ancestrale concernant la famille Baskerville depuis le XVIIe siècle. A cette époque, Hugo Baskerville, un seigneur très cruel et vicieux, a promis son âme au diable s’il réussissait à rattraper une jeune fille qui lui avait échappé au cours d'une soirée de débauche.

Sir Hugo n'hésitant pas à lancer ses chiens de chasse sur les traces de la malheureuse. Mais, avant de mourir dévorée par la meute, cette dernière lança une malédiction à l'encontre des Baskerville. Lorsque les compagnons de beuverie du maître de Baskerville Hall arrivèrent sur les lieux du drame, ils découvrirent près du cadavre de la jeune femme, Hugo, en train de se faire dépecer par un chien énorme. Depuis, la légende veut que les Baskerville soient les victimes de cette terrible malédiction... Plusieurs habitants de la lande jurent avoir entendu hurler la bête légendaire et Henry Baskerville, le neveu de Charles et son seul héritier, doit arriver des Etats-Unis pour prendre possession du manoir. Voilà pourquoi Mortimer implore Holmes de s’occuper de cette affaire.

 

Sherlock Holmes, peu adepte de ce genre de conte fantastique, rétorque qu'une affaire requiert sa présence à Londres. Toutefois, il charge Watson de veiller sur Sir Henry. Une fois le docteur Mortimer parti, Holmes bien conscient de la menace qui pèse sur Sir Henry, exhorte Watson à ne laisser le jeune baronnet seul sur la lande de Grimpen sous aucun prétexte...

 

« Si vous tenez à la vie et à votre raison, restez éloigner de la lande en ces heures où s'exhalent les puissances du mal".

 

 

Conditions de livraison. 

Frais de port : 8,25 euros (Tarif lettre suivie) La Poste ou Mondial Relay

 

    • DÉTAILS DE L'ARTICLE

    • Album : 48 pages

    • Poids de l'article : 600 g

    • Dimensions du produit : 32 x 1 x 24 cm

    • Éditeur : Bruce & Wallace

    • Sortie prévue : Printemps 2022

    • Langue : Français

    • Scénario : Marniquet, Frédéric d'après l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle.

    • Dessin : Marniquet, Frédéric

    • Encrage : Laurent Sieurac et Frédéric Marniquet

    • Couleurs: Tatiana DOMAS

    • Livré avec dédicace.

SHERLOCK HOLMES 1- LE CHIEN DES BASKERVILLE

15,00 €Prix